Cas fictif

Mr Jean a une idée.

 

#1 - M. Jean a une idée.

#2 - M. Jean est passionné par son concept et travaille dessus sans relâche pendant 2 ans, sans avoir le temps de s’occuper de la protection de son produit.

#3 - M. Jean fait des salons, son idée a beaucoup de succès.

#4 - M. Jean est prêt à se lancer. Mais il reçoit une lettre de mise en demeure d’un Américain qui détient un brevet européen et qui affirme que M. Jean contrefait celui-ci.

#5 - M. Jean pleure... Et vient voir en urgence Plasseraud IP.

#6 - Plasseraud IP Start-Up conseille M. Jean et lui propose de modifier son projet initial pour ne pas enfreindre le brevet du concurrent américain.

#7 - M. Jean en profite pour perfectionner son projet et le protège alors avec l’aide de Plasseraud IP Brevets.

#8 - Le produit de M. Jean a son propre design que Plasseraud IP Marques & Modèles conseille de protéger par un modèle.

#9 - M. Jean veut désormais protéger sa marque. Plasseraud IP Marques & Modèles fait une recherche d’antériorités et dépose la marque.

#10 - M. Jean vend des milliers d’exemplaires de son produit en France.

#11 - M. Jean a besoin d’argent pour développer son idée à l’international et fait estimer la valeur de ses actifs de propriété intellectuelle par Plasseraud IP Contrats & Valorisation, dans l’optique d’une levée de fonds. Plasseraud IP Contrats & Valorisation accompagne ensuite M. Jean dans la négociation de son contrat avec ses futurs partenaires.

#12 - Il lance son site internet pour promouvoir son produit et le commercialiser à plus grande échelle. Pour cela, il bénéficie de l’expertise de Plasseraud IP Internet & Data.

#13 - M. Jean découvre qu’un tiers utilise sa marque. Plasseraud IP Anti-Contrefaçon lance une enquête et déclenche une saisie des produits contrefaits.

#13Bis - M. Jean est assisté par Plasseraud IP Avocats pour obtenir la condamnation du contrefacteur et la réparation de son préjudice.

#14 - Le produit de M. Jean se vend maintenant partout avec un succès grandissant.

#15 L’entreprise de M. Jean grandit... et M. Jean décide d’investir dans un petit domaine viticole bio. Il se fait conseiller par Plasseraud IP Viti-Vini sur les appellations des vins qu’il pourrait y produire.

#16 - M. Jean est heureux et serein.